Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Aller en bas

Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Callum Thomas le Sam 26 Mai - 16:31

Callum referma vite la porte du grenier derrière lui, jetant un regard dans la pièce.
Personne. C'était parfait.
En observant attentivement la pièce, on pouvait remarquer l'épaisse couche de poussière qui recouvrait toute surface plane. Les meubles étaient peu nombreux, mais peu importait. Tout ce que Callum cherchait, c'était un endroit où il ne serait pas dérangé. Quoi de mieux qu'un grenier poussiéreux situé dans l'aile de l'école la moins fréquentée.
Callum savait que s'il se faisait remarquer aujourd'hui, il se ferait poser d’innombrables questions sur son absence. Personne ne quittait subitement pendant plusieurs mois sans raisons. Toutefois, le démon ne pouvait révéler la cause de son départ. Du moins, il voulait éviter d'en parler. C'est pourquoi il s'était éclipsé jusqu'au grenier, là où il pourrait d'abord organiser ses idées avant d'affronter les autres.
Il se débarrassa d'abord de son sac à dos, le laissant glisser le long de son épaule avant qu'il ne tombe durement sur le sol. Aussitôt, Callum regretta son geste. Il craignait que le bruit lourd qu'avait fait l'impact n'éveille des soupçons. Mais après quelques secondes de silence, sans faire le moindre geste, le jeune homme conclut qu'il n'y avait rien à craindre. Il se pencha, ouvrit son sac et en sortit le contenu. Des armes, pour la plupart; un arc, des flèches, et une multitude de dagues, chacune avec un style et une grandeur différents. La majorité d'entre elles étaient tachées de sang, passant du rouge flamboyant à quelques teintes pourprés. C'était dégoûtant, mais Callum ne s'en souciait guère. De toute façon, c'était des armes, elles servaient à tuer, il fallait bien qu'elles se teintent de sang à un moment ou un autre.
Callum releva ses manches, et c'est alors qu'il les vit. Des cicatrices. Droites, fines, presque innocentes au premier coup d'oeil. Elles recouvraient la peau interne de son poignet, juste en dessous de la paume de sa main, jusqu'au creux de son coude. Malgré leur apparence bénigne, Callum frissonna à leur vue. Ces cicatrices, il les avait faites lui-même. Pour supporter la douleur qu'il ressentait au fond de lui. Cette souffrance, en fait, avait toujours été présente. Mais lors de son départ, elle avait pris des proportions énormes, teintées de solitude et de honte, qu'à un certain point, il n'était plus capable de la soutenir. Il devait y remédier. Et puisque pour lui, le suicide était une solution impossible, il s'était tourné vers l'automutilation. Toutefois, il n'avait jamais pensé qu'il s'était alors embarqué dans un cercle vicieux. Car les coupures qu'il s'infligeait faisait monter en lui une telle honte, une déception envers lui-même, qu'il tentait alors de se punir en se blessant encore plus, et ça prenait ainsi jamais fin. À leur vue, Callum ferma prestement les yeux. D'un geste rageur, malgré ses mains tremblantes, il rabaissa ses manches jusqu'à la hauteur de ses poignets. Même si ses paupières étaient intensément soudées ensemble, il sentait le doux parcours de ses larmes le long de son visage. Il ouvrit les yeux et essuya sa face brusquement. Il n'avait jamais autant détesté son propre être autant qu'à ce moment.
C'est alors qu'il l'entendit. Le bruit. Doux d'abord, mais de plus en plus audible. Des bruits de pas. Feutrés, discrets. Aussitôt, il ramassa le contenu de son sac et le rangea rapidement, avec des mouvements sacadés. Il parcourut la pièce d'un coup d'oeil rapide. Les pas se faisaient de plus en plus proches. Il se retourna, cherchant un endroit où se cacher. Toutefois, il est trop tard. Derrière lui, Callum entend le loquet céder et la porte s'ouvrir.
avatar
Callum Thomas

Messages : 10
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Gabriel Collins le Dim 27 Mai - 10:10

Toujours boulvesé par l'étrange moment qu'il avait passé en compagnie de Michael, Gabriel marchait silencieusement dans les couloirs du deuxième étage. Son coeur s'embalait à chaque fois qu'il y repensait. Sa voix, ses ailes, son visage... Malheureusement, il avait dû quitté la chambre de celui-ci, le sommeil commençant à l'envahir. L'ange ignorait quelle heure il était, mais le soleil se couchait doucement à l'horizon. Vingt heures? Vingt heures trente? Normalement, l'ange était plutôt insomniaque. Peut-être les pensées troubles et les émotions contradictoires avaient finalement eu raison de lui. Gabriel soupira et constata qu'il avait oublier quelque chose... Son chapeau reposait toujours sur le lit du démon, tout près de la rose. Avant qu'il ne puisse revenir sur ses pas pour aller le chercher, un bruit venant du grenier attira son attention. Il oublia sa destination initiale et chercha un moyen pour monter à l'étage supérieur.

Il se promena çà et là pendant quelques minutes avant de trouver un escalier montant jusqu'au grenier. Les bruit semblaient s'être évanouhi dans la pièce, mais Gabriel savait que quelqu'un s'y trouvait. Il connaissait cette énergie noir et dévastatrice. Hors, Michael n'avait pas pu arriver ici avant lui. Se pouvait-il que d'autres démons se trouvaient dans cette académie? Gabriel frissona à cette pensée. Bien qu'il n'est jamais été hostile en vers les anges déchus, ceux-ci l'avait parfois été en vers lui. Il avança d'un pas hésitant vers la porte puis inspira profondément avant de l'ouvrir. Ses yeux mirent un moment avant de s'ajuster à l'obscurité. C'est alors qu'il le vit.

Le démon semblait avoir légèrement perdu sa force habituelle. On aurait dit qu'il avait eu peur à l'arriver de l'ange dans la pièce. Gabriel parcoura les alentours du regard et vit un objet brillant sur le sol. Une dague. Il se raidit à la vu de celle-ci. Il n'était pas armé et ses réflexes étaient affaiblis par le sommeil. Si le démon décidait de se retourner contre lui, il aurait de la difficulté à se défendre. Gabriel décida cependant de rester, se demandant lequel des deux étaitent le plus mal en ce moment.

« Pourquoi es-tu ici? »

Il eut soudainement l'impression que le ton de sa voix était plus froid qu'il ne l'aurait voulu. La peur et la fatigue en était sûrement la cause, puisque ce type de comportement n'était pas celui de l'ange. Il soupira pour se calmer puis reprit la parole.

« Tout va bien? Je ne crois pas qu'on se soit déjà rencontrer... Mon nom est Gabriel »

L'ange força un léger sourire pour abaisser la tension qui était évidente entre lui et son interlocuteur. Dans un autre contexte, peut-être aurait-il était plus heureux de faire sa connaissance, mais en ce moment, il aurait voulu dormir paisiblement. Il ne se sentait pas prêt à affronter un démon.
avatar
Gabriel Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 06/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Callum Thomas le Dim 27 Mai - 11:47

Callum resta figé. Derrière lui, il sentait une présence qu'il n'avait pas rencontré depuis des années déjà. Un ange. L'énergie était fraîche, joviale, digne du Paradis. Un endroit où il s'était promis ne jamais remettre les pieds. Toutefois, lors des quelques semaines qu'il avait passées à l'Académie, il ne se rappelait pas avoir rencontré un ange. Lentement, il se retourna. L'ange se tenait à l'embrasure de la porte. Il semblait timide, et quelque peu bouleversé pour une raison que Callum ignorait. Soudain, il prit la parole.
"Pourquoi es-tu ici?"
Callum se raidit. Il n'avait pas encore pensé à un mensonge pour cacher la raison de son départ. Il sentait sa nervosité monter quand l'ange reprit la parole.
"Tout va bien? Je ne crois pas qu'on se soit déjà rencontrés...Mon nom est Gabriel."
Callum se détendit un peu. Non, il l'admettait, il n'était pas du tout d'humeur à faire la connaissance de qui que ce soit, mais il préférait ça que de se faire démasquer.
"Je m'appelle Callum", fit-il d'un ton froid. Toutefois, il remarqua que sa voix tremblait un peu, et se ressaisit aussitôt. "Je ne t'ai jamais vu avant. Un nouveau, je présume?"
L'ange hocha doucement la tête. Alors qu'il parcourait son regard sur le sol, Callum remarqua une dague qu'il avait omis de ranger. Lorsqu'il se pencha pour la ramasser, il sentit son interlocuteur s'immobiliser. Un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres. Lorsque sa main se referma sur la poignée de la dague, il se releva brusquement et la projeta droit devant lui. La dague frôla doucement les cheveux de Gabriel sur son passage, avant de se loger dans le bois du mur derrière lui. Devant le regard stupéfait de Gabriel, Callum ricana doucement.
avatar
Callum Thomas

Messages : 10
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Gabriel Collins le Dim 27 Mai - 13:11

« Je m'appelle Callum »

L'ange crut entendre la voix du démon trembler légèrement, mais il n'en fit pas la remarque. Il continua à le fixer, attendant qu'il reprenne la parole.

«Je ne t'ai jamais vu avant. Un nouveau, je présume? »

Gabriel hocha la tête pour confirmer ce que Callum venait de dire. Il ne fréquentait l'école que depuis seulement quelques jours et ne connaissait presque personne. L'ange se figea soudainement envoyant le démon se pencher pour ramasser la dague. Il avait fini par oublier l'existence de celle-ci et avait baisser sa garde. Tout c'est passé trop vite pour qu'il puisse comprendre.

Le geste de Callum eut pour effet de réveiller l'ange d'un seul coup. Avant qu'il n'ait eu le temps de réagir, la dague se logea dans le mur, tout près de sa tête. Gabriel resta immobile quelques secondes, trop surpris pour faire quoi que ce soit. Ses ailes frémissaient sous sa peau, menaçant de se déployer. Il savait très bien que s'il les laissait sortir, il serait plus facile pour le démon de l'attaquer. L'ange courba légèrement le dos pour les retenir puis aggripa la dague qui se trouvait derrière lui. La lumière dans ses yeux avaient complètement disparu, maintenant remplacer par une profonde haine. Gabriel ne s'était pas montrer menaçant face à Callum et celui-ci l'avait attaquer sans raison apparente. L'ange détestait utiliser la violence pour régler ses conflits, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il espérait simplement que tout cela ne se termine pas par une bataille sanglante. Il n'en voyait pas l'intérêt. Brusquement, aussi rapide que la lumière, il plaqua le démon contre le mur et plaça la dague sous la gorge de celui-ci. Il n'aimait pas être violent et ne voulait pas blesser Callum. Il voulait simplement lui faire peur et lui faire croire qu'il le blesserait sans aucune hésitation s'il l'obligeait. Il pressa la dague un peu plus fort sur la gorge de son adversaire sans lui entailler la peau pour autant.

« Alors, Callum, tu n'as toujours pas répondu à mes questions, pas vrai? Pourquoi es-tu ici, armé en plus? »

Gabriel fixa Callum avec un regard froid puis ajouta.

« Si tu promets de ne plus m'attaquer et de répondre à mes questions, je ne te blesserai pas, compris? »
avatar
Gabriel Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 06/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Eiram Farrell le Lun 28 Mai - 7:35

Eiram se promenait silencieusement et tristement dans les couloirs de l'école. Ces temps-ci, rien n'allait plus. Sa joie de vivre, habituellement si contagieuse, avait complètement disparue. C'est pourquoi elle déambulait en pleurant dans cette école qui est présentement son unique maison. Dans les dernières semaines, la jeune femme avait sérieusement songé au suicide quelques fois, mais elle ne se résignait jamais à passer à l'acte. Pour en ajouter à sa tristesse, une nouvelle menace planait sur sa tête. À l'exception de l'intervention de son beau-frère lycanthrope il y a de cela plusieurs mois, l'adolescente n'avait reçu aucune nouvelle de sa famille adoptive. Mais, récemment, elle avait reçu une lettre venant d'un département quelconque lui disant que son beau-père adoptif avait exécuté des manoeuvres pour accéder et s'acquitter de l'héritage de ses parents. Encore une fois. Les humains ne pensent donc qu'à devenir riches? La Flerwaire s'attendait donc à recevoir une visite surprise de son beau-père, un équivalent de chasseur de prime, ou de sa belle-soeur, une puissante sorcière maléfique.

Soudain, un bruit sourd la tira de ses réflexions. Intriguée, elle leva la tête. Ça venait du grenier. Eiram monta l'escalier situé près d'elle et tendit l'oreille. Deux personnes parlaient à l'intérieur. Elle prit donc son courage à deux mains et ouvrit la porte.

Ce qu'elle vit la figea sur place. Gabriel, l'ange qui était si gentil et jovial habituellement, maintenait Callum immobile à l'aide d'une dague. Incertaine, elle préféra parler qu'agir.


"Euh... Gabriel? Callum? Qu'est-ce qui se passe ici?"
avatar
Eiram Farrell

Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Callum Thomas le Lun 28 Mai - 19:07

Sous la menace de Gabriel, Callum resta figé. Toutefois, son sourire resta étampé sur son visage, et avait l'air encore plus narquois qu'à l'habitude. Gabriel prit la parole.
"Alors, Callum, tu n'as toujours pas répondu à mes questions, pas vrai? Pourquoi es-tu ici, armé en plus?"
Voyant que son interlocuteur ne répondait pas, l'ange ajouta:
"Si tu promets de ne plus m'attaquer et de répondre à mes questions, je ne te blesserai pas, compris?"
Callum s'apprêtait à répondre, lorsque la porte s'ouvrit et Eiram fit son apparition. Moi qui pensait ne pas être dérangé, songea le démon.
"Euh... Gabriel? Callum? Qu'est-ce qui se passe ici?"
Callum soupira, puis prit enfin la parole:
"Oh, Gabriel et moi faisions connaissance, c'est tout. Il semble toutefois que mon compagnon n'a pas un très bon sens de l'humour." Sur ce, il pressa doucement sur la dague au niveau de son cou, jusqu'à ce que Gabriel baisse totalement sa garde. Aussitôt, Callum s'éloigna et fit mine de s'étirer. "Pour répondre à vos questions, je ne faisais que m'entraîner," mentit-il aux jeunes gens devant lui. "Il y a longtemps que je n'ai pas fait de lancer de dague...Et comme Gabriel a pu le constater, je n'ai pas perdu mes compétences..." acheva-t-il avec un sourire froid.
Toutefois son amusement fut bien court. Alors qu'il observait ses interlocuteurs, il vit dans leurs yeux un mélange de surprise et de pitié. Il baissa les yeux, et les vit une seconde fois. Les manches de son blouson étaient légèrement remontées, juste assez pour voir les sombres cicatrices qui recouvraient son poignet et remontaient en-dessous de son chandail.
avatar
Callum Thomas

Messages : 10
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Gabriel Collins le Mar 29 Mai - 17:28

« Euh... Gabriel? Callum? Qu'est-ce qui se passe ici? »

Eiram. Il l' avait reconnut simplement par le son de sa voix. L'ange soupira, soulagé de ne pas faire face à un nouvel adversaire. La flerwaire lui avait semblé plutôt sympathique et ne s'était pas montré froide ou hostile à son égard. Peut-être c'était-il fait une alliée plutôt qu'une ennemie? Cependant, un doute s'installa dans l'esprit de l'ange. Elle connaissait Callum, elle avait dit son nom avant que celui-ci ne le prononce. Gabriel resta sur ses gardes, n'étant pas certain si Eiram était amie avec le démon qui avait tenter de le blesser. Il entendit celui-ci soupirer puis prendre la parole.

« Oh, Gabriel et moi faisions connaissance, c'est tout. Il semble toutefois que mon compagnon n'a pas un très bon sens de l'humour. »

L'ange crispa sa main sur la dague en l'entendant. Callum avait une façon bien étrange de faire connaissance. Il le sentit pressé doucement sur l'arme pour dégager son cou. Gabriel ne l'empêcha pas, mais il ne le quitta pas des yeux pour autant. Il savait que le démon parlerait plus facilement sans une dague sous la gorge, même si l'idée ne l'emplissait pas de joie.

« Pour répondre à vos questions, je ne faisais que m'entraîner »

Il ment très bien..., pensa Gabriel. Cependant, l'ange avait eu l'éternité pour reconnaître les menteurs.

« Il y a longtemps que je n'ai pas fait de lancer de dague...Et comme Gabriel a pu le constater... »

Gabriel n'écouta pas la fin de la phrase, son attention s'étant fixé sur autre chose. Les manches du blouson de Callum était légèrement remontées, dévoilant ainsi de fines cicatrices sur les bras. Elles étaient beaucoup trop droites pour être le résultat d'une bataille. L'ange comprit puis eut soudainement pitié pour le démon. Les armes n'avaient donc pas servi à blesser quelqu'un d'autre; elles s'était plutôt retourner contre la personne qui les tenaient. La souffrance poussait parfois les gens à se détester eux-même au lieu de détester les autres. Voilà ce que Callum essayait de cacher. Sa souffrance, sa faiblesse. Il avait honte de sa propre personne. L'ange avait rencontré beaucoup d'âmes dévastées au cours de sa vie et il avait constaté que la majorité pensait de la même façon.

« Tu ne crois pas que tout aurait été plus facile si tu nous avait dit la vérité au tout début? »

Gabriel soupira. Une question lui traversa l'esprit. Il la posa, peut-être plus à lui qu'à Callum:

« Qu'est-ce que tu as fait pour te détester autant? »
avatar
Gabriel Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 06/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Eiram Farrell le Mar 29 Mai - 18:12

« Oh, Gabriel et moi faisions connaissance, c'est tout. Il semble toutefois que mon compagnon n'a pas un très bon sens de l'humour. »

Eiram se retint de soupirer de soulagement en voyant que la situation n'était pas aussi agressive qu'elle le croyait tout d'abord.

« Pour répondre à vos questions, je ne faisais que m'entraîner »

La flerwaire haussa les sourcils. Habituellement, Callum s'entraînait à l'extérieur... Le grenier n'est certainement pas un bon endroit pour le lancer de la dague...

«Il y a longtemps que je n'ai pas fait de lancer de dague...Et comme Gabriel a pu le constater, je n'ai pas perdu mes compétences...»

La jeune femme roula des yeux. Son ami démon n'hésitait jamais à se vanter d'une manière ou d'une autre. Puis, soudain, elle remarqua quelque chose de bien intéressant... En plissant les yeux, elle les vit dans toute leur laideur: des cicatrices qui n'étaient évidament pas dues aux combats, puisque leur dernière bataille datait de plusieurs mois et les marques étaient fraîches... Eiram comprit et leva les yeux avec horreur. L'automutilation la dégoûtait malgré elle. C'était une pratique lâche selon elle. La flerwaire s'appuya contre le mur, chancelante. Elle ne pouvait croire ce qu'elle découvrait. Callum, son ami, le démon si fier et prétentieux, s'automutilait? Impossible! Tremblante, elle tourna son regard vers Gabriel, sa seule source de réconfort en cet instant.

« Tu ne crois pas que tout aurait été plus facile si tu nous avait dit la vérité au tout début? »

Eiram prit de longues inspirations pour se calmer et, quelques temps après, fut de nouveau d'attaque pour affronter les regards des garçons. Elle s'éloigna du mur et fit quelques pas pour être à la hauteur de Gabriel.

« Qu'est-ce que tu as fait pour te détester autant? »

La remarque de l'ange la pris par surprise.

«Call... Pourquoi tu te fais ça?»

Déterminée à avoir des réponses, Eiram attendit.
avatar
Eiram Farrell

Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Callum Thomas le Mer 30 Mai - 17:49

Callum serra ses paupières si fort qu'elles finirent par lui faire mal. Ça y est, il s'était fait démasquer...en quelque sorte. Il ne savait plus quoi dire. Sauf la vérité. Il prit d'abord le temps de baisser ses manches et de s'asseoir par terre. Puis, il débuta.
"Comme vous avez pu le constater...enfin, comme Eiram a peut-être pu le constater, j'ai été absent durant quelques mois." Le démon fit une pause, regardant dans les yeux de son amie pour une confirmation. La jeune fille hocha la tête. Le démon détourna son regard vers le sol et continua. "Avant de venir à l'Académie...je veux dire, longtemps avant de venir à l'Académie, j'avais tendance à pratiquer un métier des plus méprisables. Ça a débuté peu après la Chute. Je me faisais d'abord valoir avec mes talents avec les armes, avec des spectacles, ou de simples démonstrations dans les rues des villages que je parcourais. Puis, on a commencé à m'approcher. On me demandait des services, et pas les plus joyeux qu'on puisse penser. En fait, c'est simple, on me demandait de tuer des gens. À l'époque, je n'avais aucune considération pour rien ni personne, je le faisais sans poser de questions, et j'étais plutôt bien payé. Très rapidement, je suis devenu un mercenaire. Je me promenais d'une ville à une autre, d'un peuple à un autre, tuant sans coeur, sans une pointe de regret. J'étais un monstre, pire que ce que l'on pouvait jamais imaginer."
Callum fit une pause, levant timidement les yeux. Il jaugea le regard de ses compagnons. Les deux étaient encore debout, bouche bée. Il surprit le regard de Eiram, totalement horrifié. Avant qu'il ne perde le courage, Callum détourna le regard et poursuivit.
"J'ai continué longtemps comme ça, mais vint un temps où il devenait de plus en plus difficile d'effectuer ce genre de travail. Les civilisations évoluent grandement, vous savez. On le remarque assez lorsqu'on a des centaines d'années à vivre... Enfin. La dernière fois où j'ai dû exécuter un meurtre fut la plus difficile...et ce fut celle qui me mena à..."
Callum ne pouvait continuer. Il ferma les yeux un instant, prit une pause. Il n'osa pas regarder devant lui, mais il avait senti ses compagnons s'asseoir. Peut-être étaient-ils plus compréhensifs qu'il ne le pensait. Toujours avec les yeux fermés, il reprit la parole.
"C'était exactement le 23 juin 1864. Je m'en rappellerai toujours. C'était en Grande-Bretagne, à Londres. J'étais alors considéré comme un fonctionnaire étranger venu des États-Unis. Mais j'étais toujours réputé pour mes talents en bataille, surtout en escrime, car je participais à l'époque à un club. Je me rappelle aussi de cet homme, un dénommé Finnick Penthouse. Il était très doué. Il devait avoir environ 25 ans, mais il était très prospère, c'était un jeune homme ambitieux qui ne se gênait pas pour dire ce qu'il pensait. À l'époque, il était vu comme un idéaliste, mais je l'aimais bien, comme type. Sa soeur s'appelait Jamia. Elle se présentait parfois avec son frère, mais elle restait toujours assise dans un coin, et elle lisait. Elle me faisait cet étrange effet. Je n'avais jamais ressenti rien de tel. C'était...étrange."
Bien entendu, Callum refusait d'admettre qu'il était alors amoureux. Mais de toute façon, en jetant un coup d'oeil à ses interlocuteurs, il vit qu'ils avaient de toute façon déjà déduit ses sentiments.
"J'ai peu à peu fait sa connaissance. Elle était différente des autres humains. Elle était... je ne sais pas. Elle avait quelque chose de plus, quelque chose de différent. Je sus plus tard ce que c'était... Enfin. Un jour, je me fis approcher par un type nommé Brendon. Pas sympathique du tout, encore pire que Seth...mais ce fut surtout sa demande qui me troubla. Il me demanda de tuer, par un moyen subtil, Finnick. C'était alors la première fois que je refusai un contrat. Je n'arrêtais pas de penser à Jamia. Mais à force d'argumenter, j'ai fini par accepter. Toutefois, je m'étais juré de faire en sorte que Brendon se fasse prendre en tant que coupable. Malgré tout, rien ne se passa comme prévu. J'avais tenté d'empoisonner Finnick en mettant du cyanure dans son thé. Mais il a fallu que Jamia me surprenne, et qu'elle comprenne ce que je faisais sans même lui expliquer quoi que ce soit. On s'est disputés, et j'ai fini par la blesser. Mortellement."
Callum ne pouvait dire un mot de plus à cet instant. Toutefois, la suite était bien pire, il le savait.
"C'est alors que j'ai commencé, pour la première fois, à me couper. Le suicide était inefficace sur moi. Je suis encore plus lâche que n'importe quel autre personne dans ma situation...Enfin. J'ai toutefois réussi à m'en sortir, j'ai voyagé beaucoup, et je ne suis jamais retourné en Angleterre par la suite. Et puis, il y a quelques mois, je suis rentré à l'Académie. C'est au bout de quelques semaines que j'ai reçu une lettre, affirmant qu'une jeune fille anonyme croyait me connaître et voulait faire ma connaissance. Au départ, j'étais totalement pris au dépourvu, car je connaissais encore personne dans cette ville, et je faisais toujours attention à ne jamais garder la même identité. Mais j'étais curieux, et je me suis présenté au rendez-vous marqué sur la lettre. Et elle s'y trouvait. Jamia. Avec une dague dans les mains. Je n'ai jamais su si c'était vraiment elle ou un coup monté, car aussitôt que je l'ai vue, je me suis enfuie. Et j'ai recommencé à me faire ça."
Callum releva ses manches. Ses yeux étaient pleins de larmes, sa vue était brouillée. Il pouvait quand même voir les regards d'Eiram et de Gabriel posés sur lui. C'était surtout les yeux d'Eiram, brouillés comme les siens, qui lui firent le plus de tort. Ils étaient dévastés. Il se sentit horriblement mal, comme s'il avait trahi son amie. Il ferma les yeux, et sentit les larmes couler le long de ses joues, pensant à Jamia et à la façon dont il l'avait trahie, elle aussi. Toutefois, il n'avait encore jamais songé à ce qu'il avait vu. Il était tellement obsédé par le fantôme de Jamia qu'il n'avait jamais réellement pensé à qui pouvait bien se trouver derrière tout ça. La voix d'Eiram le ramena à la réalité.
"Tu ne m'avais jamais raconté ton histoire, Callum. Pourquoi?"
Callum haussa les épaules. Il en avait marre de parler. Il en avait déjà trop dit.
avatar
Callum Thomas

Messages : 10
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Gabriel Collins le Sam 2 Juin - 13:29

Gabriel avait écouter au complet l'histoire de Callum sans dire un mot. Il s'était assis au cours du récit, se sentant de plus en plus boulversé. Il était déjà épuisé au niveau émotionel avant d'arriver dans cette pièce et tout cela n'avait certainement pas améliorer la situation. Il se sentait de plus en plus faible. C'était son devoir d'aider les âmes en peine mais en ce moment il n'en avait plus la force. Les anges n'étaient-il pas les créatures les plus puissantes à pourvoir s'aventurer sur terre? C'est ce que Gabriel avait cru mais deux simples démons avait eu raison de lui. Il n'aurait pas dû être aussi affecter par l'histoire de Callum, il ne le connaissait pas. Cependant, la souffrance des autres le blessait directement au coeur. Il détestait ce sentir ainsi à chaque fois qu'il rencontrait un démon. Souffrance, tristesse... Il ne pouvait cependant pas le contrôler ses émotions. Gabriel posa ses yeux sur Eiram. Celle-ci pleurait doucement, le regard rivé sur son ami.

Gabriel voulait agir mais il ne savait pas comment. Il ne pouvait malheureusement pas changer le passé. De plus, Callum ne voulait sûrement pas entendre des paroles réconfortantes d'un inconnu. Il était de trop dans cette pièce, il le sentait bien.

« Je suis... vraiment navré pour tout. » finit-il par murmurer.

Gabriel se leva pour quitter la pièce. Eiram et Callum voulait peut-être discuter, mais lui était épuisé. Cependant, avant de partir, il tendit la main à Callum et l'aida à se relever. Il planta son regard bleu ciel dans celui du démon. Son aura éclaira doucement la pièce d'une chaleur réconfortante. Il n'avait pas nécessairement besoin de parler pour que les autres se sentent mieux.

« L'important ce n'est pas la personne que tu as été, mais celle que tu veux devenir. Si jamais tu as besoin d'aide pour retrouver qui tu veux être, dit le moi. »

Gabriel soupira puis se dirigea vers la porte. Il jeta un dernier regard à Callum et à Eiram avant de partir, ne laissant derrière lui qu'une pièce sombre.
avatar
Gabriel Collins

Messages : 14
Date d'inscription : 06/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Eiram Farrell le Jeu 20 Sep - 17:06

Eiram était totalement effondrée. Callum avait tellement souffert! Il était l'un de ses plus proches amis et il ne lui avait jamais parlé de ses souffrances, et elle-même ne s'en était jamais aperçue. Comment se pourrait-elle encore se regarder dans un miroir? Soudain, la voix de Gabriel la tira de ses réflexions.

« Je suis... vraiment navré pour tout. »

Elle regarda l'ange aider Callum à se lever, puis la jeune femme tenta d'essuyer quelques larmes.

« L'important ce n'est pas la personne que tu as été, mais celle que tu veux devenir. Si jamais tu as besoin d'aide pour retrouver qui tu veux être, dit le moi. »


Et sur ces mots, Gabriel les quitta. Eiram ne pouvait plus s'en empêcher. Elle se leva et se mit face à Callum, qu'elle serra dans ses bras.

«Oh Callum! Pourquoi avoir gardé cela pour toi si longtemps! Je m'en veux tellement de ne pas avoir remarqué que tu souffrais, et de ne pas avoir pu t'aider!»

La Flerware pleurait à chaudes larmes dans les bras de son ami. Elle se jura alors de tout faire por que Callum retrouve un semblant de bonheur, et que ses fantômes du passé lui laissent un peu de repos. Elle hésita, puis demanda:

«Qu'est-ce que je peux faire pour te redonner le sourire?»
avatar
Eiram Farrell

Messages : 79
Date d'inscription : 24/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Never coming home, never coming home... - (The Ghost Of You - My Chemical Romance) [ouvert à tous]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum